Notre-Dame du Mont Carmel

Aujourd’hui 16 Juillet, l’Église nous invite à faire mémoire de Notre-Dame du Mont Carmel ; en hébreu, le Mont Carmel : « Har HaKarmel », ce qui signifie en français : « le vignoble de Dieu » ; c’est une montagne côtière d’Israël.

Selon la Bible, le prophète Élie y a résidé, d’où son autre nom de « Mont Saint-Élie » – [BIBLE EN NOUS – Isaïe 35,2 : « La gloire du Liban lui est donnée, la splendeur du Carmel et du Sarone ».

La Bible fait surtout allusion au Mont Carmel comme symbole de beauté et de fertilité ; recevoir la magnificence du Carmel était une vraie bénédiction, Salomon loua sa bien-aimée : « Ta tête se dresse comme le Carmel » – [Cantique 7,6].

Un ordre religieux « l’Ordre du Carmel » [Carmes et Carmélites] a été fondé sur le Mont Carmel par Saint Berthold, pèlerin qui, avec d’autres, s’est mis à vivre en ermite en Terre Sainte, sur le Mont Carmel, comme l’avait fait avant eux le prophète Élie.

Une chapelle dédiée à la Vierge Marie y est construite … l’Église prend le nom de Notre-Dame du Mont-Carmel qui, rapidement, va donner le nom à cette Communauté.

Dans la culture cananéenne antique, les « hauts lieux » étaient souvent considérés comme des lieux sacrés et le Mont Carmel ne semble pas avoir fait exception. 

Ô ! Le Saint Scapulaire. Un des plus anciens Scapulaires est associé au Mont Carmel et aux Carmélites … selon la légende Carmes, le Saint Scapulaire de Notre-Dame du Mont-Carmel a d’abord été donné à Simon Stock, par Marie, la mère de Jésus.

Le point de foi principal associé au Saint Scapulaire est la consécration de l’utilisateur à la Vierge Marie … celui qui porte un Scapulaire s’engage à avoir une prière régulière et une dévotion particulière à la Vierge.

Comme leur modèle, le Prophète Élie, les Carmélites se tiennent en permanence en présence du Seigneur pour écouter et méditer sa Parole « lectio divina ». Leur vie est faite d’austérité et de solitude, aussi de joie et de simplicité car ils ont entre eux des relations vraiment fraternelles. Les Carmélites se rencontrent chaque jour pour l’Eucharistie … ils se répartissent les tâches dans la Communauté … ils ne gardent rien en propre, tout est mis en commun … leur mode de vie est quasiment un copier-coller de celui des 1ers disciples [Livre des Actes des Apôtres – 2,42-47].

Regain de dévotion à la Vierge, réapparition du Saint Scapulaire au François.

On ne peut que s’en féliciter de ce que les nouveaux prêtres affectés ici et là aient redonné goût, envie aux fidèles de réaffirmer leur dévotion à la Vierge, par le port du Saint Scapulaire ; depuis, bon nombre de paroissiens recommencent à le porter fièrement, dignement.

Notre Paroisse du François regroupe, à ce jour, 2 Confréries épousant l’Esprit des Carmes :

  • l’une, portant le « Saint Scapulaire marron » de Notre-Dame du Mont Carmel ;
  • l’autre, le « Saint Scapulaire blanc » de Notre-Dame de Pellevoisin ou Notre-Dame de Miséricorde.

La Confrérie du Saint Scapulaire du Mont Carmel est animée par Marie-Noël Sinapayen – la confrérie du Saint Scapulaire de Pellevoisin, animée par la dynamique et joyeuse Suzelle Gélas, également Responsable du Rosaire sur le François et sur la Circonscription du Sud.

Dans le silence, le recueillement, l’humilité, la dévotion, la méditation qui caractérise l’Ordre du Carmel, les 2 Confréries fonctionnent en bonne intelligence, pour la plus grande gloire du Seigneur [cf. la bonne animation unitaire de la Messe dominicale anticipée du Samedi 10 courant], elles regroupent chacune une vingtaine de membres, à prédominance féminine ; bien sûr, les 2 Confréries sont prêtes à accueillir tous ceux qui souhaitent y adhérer.

En toute objectivité, depuis la renaissance du Saint Scapulaire au François, sans dévoyer l’intimité spirituelle des uns et des autres, j’ai observé que ceux qui le portent sont joyeusement transformés, transfigurés.  

Puisse le mode de vie des Carmes nourrir, inspirer, embraser notre Paroisse Saint-Michel et ensuite, notre Communauté Chrétienne Catholique tout entière à l’effet que nous, la grande armée des fidèles, nous « fassions davantage église » en esprit et en vérité.

Un paroissien 97240

Le François a dignement commémoré les Apôtres Pierre & Paul

Pour la 4ème année consécutive, la Municipalité et la Paroisse Saint-Michel ont uni leur savoir-faire à l’effet de commémorer au mieux les Apôtres Pierre & Paul.

Et bien évidemment, Saint Pierre & Saint Paul étant considérés comme les saints patrons des Marins-Pêcheurs, ces derniers ont été constamment associés à l’organisation des festivités, en dépit du contexte sanitaire et électoral.

Du rêve à la réalité.

Depuis que notre Paroisse s’investit dans cette organisation, le père Jacek a continûment caressé ce doux rêve de célébrer cette Messe sur un bateau, sur le lieu de travail des Marins-Pêcheurs.

Et cette année, c’est le moins que l’on puisse dire, Dieu a voulu exaucer les vœux de notre curé-bien-aimé : après un merveilleux pèlerinage sur les traces de Saint Jacques, voilà qu’un bateau a été proposé à père Jacek afin de concrétiser son souhait.

Les 77 places assises du bateau ont été très tôt réservées et ce Mardi 29 Juin, au départ de la Marina de Presqu’île, le bateau du « Roi Mongin » avait fière allure, des passagers rassemblés au nom de Jésus, formant une église unie, joyeuse, flottante.

De la riche homélie du Curé, retenons que si Pierre & Paul n’ont pas exercé la même profession, ils sont reconnus comme 2 piliers, 2 colonnes de l’Église, Pierre fut le 1er pape de l’Église naissante, Paul a eu le délicat privilège d’évangéliser les païens, tous les 2 ont connu une extraordinaire conversion, tous les 2 avaient en commun le souci de plaire à Dieu. 

Le Maire, Samuel Tavernier a fait ressortir la pénibilité du métier de marin-pêcheur, augmentée des problématiques de sargasse et du chlordécone, il se propose, spécialement en sa qualité d’élu communautaire, de porter une attention toute particulière sur ces dossiers.

Le Président du Comité des Pêches, Olivier Marie-Reine se félicite de l’organisation de cette manifestation, tout en souhaitant qu’à l’avenir beaucoup plus de professionnels y participent.

[S’il est bien vrai que le nombre de pros n’était pas important, il n’en demeure pas moins vrai que la Messe a rassemblé beaucoup de filles et fils de Marins-Pêcheurs, « Gens de la Mer »].

De l’avis de la quasi-totalité des participants, masque sur le visage, la Messe flottante a été bien animée par le groupe kon lambis « Watabwi » et par notamment 2 des animatrices de la chorale des funérailles. 

Le jeté de gerbe fut un grand moment de recueillement, d’hommage à nos chers frères & sœurs trop tôt disparus à notre affection, sous les harmonieuses sonorités des kon lambis. 

Une bonne organisation ne s’improvise pas : merci au Seigneur qui a voulu qu’il en soit ainsi (n’oublions pas qu’il était annoncée une onde tropicale), merci au Roi Mongin, au groupe Watabwi, aux choristes, à la forte et efficiente délégation municipale, aux Gens de la Mer et Sympathisants, à la presse, aux Religieuses, au séminariste Christophe, à père Jacek.

Puisse cette commémoration nous aider à répondre aux attentes de notre Seigneur, montrer Jésus en dehors de l’Église, devenir d’authentiques « pêcheurs-d’hommes ». 

Un paroissien 97240  

Neuvaine au Sacré Cœur de Jésus

Prière pour tous les jours

Sacré-Cœur de Jésus, viens guérir la Martinique de tout mal. Guéris notre mémoire de tout souvenir douloureux. Guéris notre imagination de tout blocage. Guéris-nous de toute blessure et du refus de pardonner. Guéris-nous de la résistance intérieure qui nous empêche d’accueillir l’amour, la paix, la joie, l’harmonie, la confiance. Sacré-Cœur de Jésus, que par la consécration de notre Diocèse à toi, nous portions les fruits d’une conversion véritable et trouvions notre liberté à faire ta sainte volonté. Amen !

1er Jour – Mercredi 2 Juin 2021

« Jésus me fit reposer longuement sur sa divine poitrine ». Jésus à Sainte Marguerite-Marie

« Après, il me demanda mon cœur, lequel je le suppliai de prendre, ce qu’il fit et le mit dans le sien adorable, dans lequel il me fit voir comme un petit atome qui se consumait dans cette ardente fournaise, d’où le retirant comme une flamme ardente en forme de cœur, il le remit dans le lieu où il l’avait pris » (1ère grande apparition).

De l’épître de saint Paul à Tite 3,4-7 : Lorsque Dieu, notre Sauveur, a manifesté sa bonté et son amour pour les hommes, il nous a sauvés, non pas à cause de la justice de nos propres actes, mais par sa miséricorde. Par le bain du baptême, il nous a fait renaître et nous a renouvelés dans l’Esprit Saint. Cet Esprit, Dieu l’a répandu sur nous en abondance, par Jésus-Christ notre Sauveur, afin que, rendus justes par sa grâce, nous devenions en espérance héritiers de la vie éternelle.

Oraison : Prions le Cœur de notre Seigneur Jésus-Christ à qui notre Diocèse veut se consacrer. Dieu de miséricorde et d’amour, Tu as envoyé ton Fils unique dans le monde pour accomplir notre Rédemption. Fais qu’à travers la consécration du Diocèse de la Martinique à ce Cœur, nous puissions prendre conscience des bienfaits de cette rédemption. Aide-nous à comprendre que tu aimes cette île, et que tu veux qu’elle repose dans le Cœur de ton Fils. Amen !

Prière pour tous les jours : »Notre Père », « Je vous salue Marie », « Gloire au Père », Silence (intentions personnelles), « Litanies du Sacré-Cœur ».

2ème Jour – Jeudi 3 Juin 2021

« Mon cœur est passionné d’amour pour les hommes et pour toi en particulier ». Jésus à Sainte Marguerite-Marie.

De l’Évangile selon saint Jean 19, 32-34 : Les soldats allèrent donc briser les jambes du premier, puis de l’autre homme crucifié avec Jésus. Quand ils arrivèrent à Jésus, voyant qu’il était déjà mort, ils ne lui brisèrent pas les jambes, mais un des soldats avec sa lance lui perça le côté ; et aussitôt, il en sortit du sang et de l’eau.

Oraison : Père, ton Fils nous a aimés et s’est livré pour nous jusqu’à la mort sur la croix. Fais que son Cœur transpercé soit pour la Martinique source de guérison de toutes ses blessures : blessures de l’esclavage, des conséquences de la chlordécone… Aide tous les Martiniquaises et Martiniquais à comprendre que le Cœur de ton fils est passionné d’amour pour chacun de nous. Amen !

Prière pour tous les jours

3ème Jour – Vendredi 4 Juin 2021

« Voici ce Cœur qui a tant aimé les hommes qu’il n’a rien épargné jusqu’à s’épuiser et se consumer pour leur témoigner son amour ». Jésus à Sainte Marguerite-Marie.

De l’Évangile selon saint Jean 20, 26-29 : Huit jours plus tard, les disciples se trouvaient de nouveau dans la maison, et Thomas était avec eux. Jésus vient, alors que les portes étaient verrouillées, et il était là au milieu d’eux. Il dit : « La paix soit avec vous ! ». Puis il dit à Thomas : « Avance ton doigt ici, et vois mes mains ; avance ta main, et mets-la dans mon côté : cesse d’être incrédule, sois croyant. ». Alors Thomas lui dit : « Mon Seigneur et mon Dieu ! »

Oraison :« O Dieu, Fais que le rappel de la plaie glorifiée du côté de ton Fils soit pour nous le signe vivant de notre libération progressive ». Aide-nous aussi à toujours comprendre que ton amour pour les hommes est indéfectible et que tu mets tout en œuvre pour notre salut. Amen !

Prière pour tous les jours

4ème Jour – Samedi 5 Juin 2021

« Si jusqu’à présent tu ne t’es attribué que le titre de ma servante, je veux faire de toi la disciple bien-aimée de mon Sacré-Cœur ». Jésus à Sainte Marguerite-Marie

« Près de la Croix de Jésus se tenait sa mère ; près d’elle le disciple bien-aimé » (cf Jn 19, 25-26).

Oraison : Chaque catholique de la Martinique devrait être disciple missionnaire et être passionné pour l’annonce de la Bonne Nouvelle. Notre Carême de cette année nous a permis de prendre conscience de la réalité « Missionnaires vers les autres ». Que la Consécration de notre Diocèse ranime en chacun de nous cet élan missionnaire. Amen !

Prière pour tous les jours

5ème Jour – Dimanche 6 Juin 2021

« J’ai soif, mais d’une soif si ardente d’être aimé des hommes au Saint-Sacrement, que cette soif me consume ». Jésus à Sainte Marguerite-Marie

De l’Évangile selon Saint Marc 14, 22-24 : Pendant le repas, Jésus, ayant pris du pain et prononcé la bénédiction, le rompit, le leur donna, et dit : « Prenez, ceci est mon corps. » Puis, ayant pris une coupe et ayant rendu grâce, il la leur donna, et ils en burent tous. Et il leur dit : « Ceci est mon sang, le sang de l’Alliance, versé pour la multitude.

Oraison : Les trésors de l’adoration du Saint-Sacrement sont infinis. « Eucharistie et Sacré-Cœur sont intimement liés ». Dans nos adorations, nous contemplons le Cœur de Jésus. Que nos participations à l’Eucharistie soient vraiment ferventes et nous aident à mieux servir nos frères et sœurs. Amen !

Prière pour tous les jours

6ème Jour – Lundi 7 Juin 2021

« Les ingratitudes et les méconnaissances me sont beaucoup plus sensibles que tout ce que j’ai souffert en ma passion ». Jésus à Sainte Marguerite-Marie

De l’Évangile selon Saint Luc 17, 15-16 : L’un d’eux, voyant qu’il était guéri, revint sur ses pas, en glorifiant Dieu à pleine voix. Il se jeta face contre terre aux pieds de Jésus en lui rendant grâce. Or, c’était un Samaritain.

Oraison : Jésus à Sainte Marguerite-Marie : « d’autant que s’ils rendaient quelque retour d’amour j’estimerais peu tout ce que j’ai fait pour eux et voudrais, s’il se pouvait, en faire davantage, mais ils n’ont que des froideurs et du rebut pour tous mes empressements à leur faire du bien. Mais du moins, donne-moi ce plaisir de suppléer à leur ingratitude autant que tu le pourras être capable. ». Merci Seigneur pour tout ce que tu fais pour la Martinique. Gloire et louange à toi. Aide-nous à faire des réparations pour tous les outrages dont ton Cœur Sacré est victime. Amen !

Prière pour tous les jours

7ème Jour – Mardi 8 Juin 2021

« Je te demande que le premier vendredi d’après l’octave du Saint-Sacrement soit dédié à une fête particulière pour honorer mon divin Cœur ». Jésus à Sainte Marguerite-Marie

Du livre du prophète Ézékiel 36, 25-27 : Je répandrai sur vous une eau pure, et vous serez purifiés ; de toutes vos souillures, de toutes vos idoles, je vous purifierai. Je vous donnerai un cœur nouveau, je mettrai en vous un esprit nouveau. J’ôterai de votre chair le cœur de pierre, je vous donnerai un cœur de chair. Je mettrai en vous mon esprit, je ferai que vous marchiez selon mes lois, que vous gardiez mes préceptes et leur soyez fidèles. Amen

Oraison : Père de toutes miséricordes, tu as envoyé ton Fils dans le monde, alors que nous étions pécheurs, et tu as empli son Cœur de bonté et de miséricorde pour nous. Nous t’en supplions, aide-nous à vivre la dévotion au Sacré-Cœur de ton Fils avec foi, pour que nos cœurs de pierre deviennent cœur de chair. Amen !

Prière pour tous les jours

8ème Jour – mercredi 9 Juin 2021

« Mon coeur est si passionné d’amour pour les hommes et pour toi… que ne pouvant plus contenir les flammes de son ardente charité, il faut qu’il les répande par ton moyen ». Jésus à Sainte Marguerite-Marie

Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé ! Luc 12,49.

Oraison :« Nous aimerons avec le Cœur du Christ ».1 Cette exhortation du pape saint Paul VI peut devenir pour chaque catholique de la Martinique un programme de vie. Que le Seigneur transforme nos cœurs à l’image du sien. Amen !

Prière pour tous les jours

9ème Jour – Jeudi 10 Juin 2021

« Si tu crois, tu verras la puissance de mon Cœur ». Jésus à Sainte Marguerite-Marie De l’Évangile selon St Matthieu 11, 28-29« Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme.

Oraison L’amour triomphe ! Que l’Amour du Cœur de Jésus triomphe sur la Martinique. Qu’il apporte guérison, paix, à tous les habitants de l’île ! Qu’il panse nos blessures ! Qu’il nous donne la joie de vivre ! Amen !

Litanies du Sacré-Cœur

Seigneur, ayez pitié de nous  ! Ô Christ, ayez pitié de nous ! Seigneur, ayez pitié de nous !

Jésus,écoutez-nous. Jésus, exaucez-nous.

Père céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.Fils,
Fils, Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Esprit Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Sainte Trinité, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.

Cœur de Jésus, Fils du Père éternel, ayez pitié de nous.

Cœur de Jésus, formé par le Saint-Esprit dans le sein de la Vierge Mère, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, uni substantiellement au Verbe de Dieu, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, d’une infinie majesté, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, temple saint de Dieu, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, tabernacle du Très-Haut, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, maison de Dieu et porte du ciel, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, fournaise ardente de charité, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, sanctuaire de la justice et de l’amour, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, plein d’amour et de bonté, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, abîme de toutes les vertus, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, très digne de toutes louanges, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, roi et centre de tous les cœurs, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, en qui se trouvent tous les trésors de la sagesse et de la science, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, en qui réside toute la plénitude de la Divinité, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, objet des complaisances du Père, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, dont la plénitude se répand sur nous tous, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, le désiré des collines éternelles, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, patient et très miséricordieux, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, libéral pour tous ceux qui vous invoquent, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, source de vie et de sainteté, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, propitiation pour nos péchés, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, rassasié d’opprobres, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, broyé à cause de nos crimes, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, obéissant jusqu’à la mort, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, percé par la lance, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, source de toute consolation, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, notre vie et notre résurrection, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, notre paix et notre réconciliation, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, victime des pécheurs, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, salut de ceux qui espèrent en vous, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, espérance de ceux qui meurent en vous, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, délices de tous les saints, ayez pitié de nous.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde,pardonnez-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde,exaucez-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous,

Jésus-Christ, exaucez-nous.Jésus, doux et humble de cœur, rendez notre cœur semblable au vôtre.

Prions. Dieu Tout-puissant et éternel, considérez le Cœur de votre Fils bien-aimé ainsi que les louanges et les satisfactions qu’il vous a offertes au nom des pécheurs : à ceux qui implorent votre miséricorde, accordez avec bienveillance le pardon au nom de ce même Jésus-Christ, votre Fils, notre Seigneur et notre Dieu, qui règne avec vous, dans l’unité du Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen

Cliquez ici pour télécharger la neuvaine en pdf

L’ÉGLISE SAINT-MICHEL : 10 ANS DÉJÀ

Souvenons-nous : le nouvel et actuel édifice a été inauguré, consacré le Dimanche 1er Mai 2011*, en présence notamment de l’Archevêque Michel Meranville, du Maire du François, Maurice Antiste et du Curé de la Paroisse feu Bruno Latour.

* [1er Mai 2011, Jour aussi de la béatification de l’infatigable et émérite Pape défunt Jean-Paul II : puisse cette heureuse coïncidence aider cet édifice à résister aux épreuves du temps et maintenir la ferveur des Paroissiens].

Retenons et surtout faisons nôtre cette phrase du Maire-inaugurateur : « S’il fallait choisir entre une église humaine et une église de pierre, je choisirais l’église humaine ». Et notre Archevêque, tout en renchérissant la déclaration du Maire, ajoute que l’Église n’est pas simplement le bâtiment aussi majestueux soit-il, mais aussi et surtout l’ensemble des fidèles réunis dans l’unité, d’un seul cœur, sur convocation du Seigneur.

L’église, le bâtiment est un édifice religieux dont le rôle principal est de faciliter le rassemblement d’une communauté chrétienne ; l’église est donc un lieu de rencontre, de communion, un moyen en vue d’une fin, celle de fructifier la foi des fidèles, aider à la croissance spirituelle des uns et des autres. Aujourd’hui, on va davantage diriger le projecteur sur le bâtiment, tout en veillant à ne jamais mettre notre foi sous le boisseau.

De 1694 (année où le révérend père Jean-Baptiste Labat fonda la Paroisse du François) à 2021 – soit 327 années – la Commune du François a « consommé » pas moins de 7 églises ; c’est certainement une particularité que nulle autre ville ne saurait nous envier.

Eh oui, l’histoire nous enseigne que nos églises franciscaines ont été successivement très durement frappées, dont les plus sinistrement mémorables : le dévastateur cyclone du 18/08/1891 et le ravageur incendie** de la nuit du 26 au 27/09/1973.

** [Extrait de la déclaration du Curé, l’abbé Lucien Verin Vloemans : « L’église du François n’est plus. Une heure au milieu de la nuit a suffi, pour que disparaisse ce qu’avait bâti … le travail des mains, du cœur, de l’intelligence, de la foi … »].

D’emblée, au nom de l’ensemble des Paroissiens, qu’il me soit permis de REMERCIER du fond du cœur le Conseil Municipal de l’époque qui a courageusement et ingénieusement puisé dans la contribution populaire, à l’effet de doter le François d’une église à la hauteur de ses dévoués et fervents Fidèles.

Brève page d’histoire :

– 01/06/1978, démolition des ruines de l’église suite à l’incendie de 1973

– 20/10/2006 : Salle des Fêtes, présentation des travaux à la population, par le Maire et son Conseil Municipal, entouré de l’architecte, de l’entreprise en charge du gros œuvre et du bureau d’études.

– L’idée de la Municipalité : allier passé et avenir / tradition et modernité d’où la façade en pierre qui rappelle l’église détruite en 1973

– 31/10/2006 : pose de la 1ère pierre par le Maire M. Antiste, en présence notamment du Vicaire Général, le père Jean de Coulanges, représentant l’Archevêque, du père feu Bruno Latour et de C. Bauras, représentant le Conseil Général.

– La 1ère pierre est sortie des ruines de l’église de 1973 ; pierre qui mesurait pas moins de 46 cm de long x 35 de large, pour peser 50kg (pierre extraite d’une ancienne carrière locale).

– Le repositionnement de l’église a été imaginée par l’Adjoint en charge de l’Urbanisme, proposition qui a recueilli l’adhésion des autres Élus.

– La durée prévisionnelle des travaux était de 2 ans … finalement les travaux se sont étendus sur environ 5 ans.

– Ouverture du chantier : mi-Novembre 2006, pas moins de 16 entreprises ont travaillé sur le chantier.

– Le bâtiment répond aux normes parasismiques et de fait, constitue un excellent point de refuge à toutes fins utiles.

–  La contenance est de 1400 personnes, dont 1100 places assises.

–  Juillet 2009 : remise provisoire du bâtiment à la Paroisse, pour aménagement.

– 1er Mai 2011 : remise officielle des clefs de l’édifice à notre Archevêque Michel Méranville qui s’empressa de les transmettre au Curé, feu Bruno Latour.

Á la lumière d’un « micro-trottoir confiné » il en ressort de manière générale : une très belle réalisation, un bâtiment très attractif, dommage que les malfaçons, spécialement les infiltrations d’eau atténuent la beauté de l’ouvrage.

Ô ! La garantie décennale. Vraiment il est beaucoup plus facile de conclure un accord que de l’appliquer. Ici, chacun se renvoie la responsabilité, de guerre lasse les tribunaux auraient même été saisis.

Au passage, un gros merci à la nouvelle équipe municipale, avec à sa tête Samuel Tavernier, qui est en train de se démener à l’effet d’établir les responsabilités et de procéder, au plus tôt, aux réparations qui s’imposent. En attendant, c’est pour nous un réel plaisir, une fierté que d’accueillir des Paroissiens des environs ; des catholiques de divers horizons demandent à y célébrer leurs mariages et de plus, notre église est très visitée par les touristes.

De l’avis de nos visiteurs réguliers, l’église du François est toujours accueillante, propre, fleurie, fervente, bien animée … et depuis peu, les chants sont projetés sur  3 tableaux électroniques ; tout ceci ne s’improvise pas, c’est avec la grâce et à partir de ce « chef d’orchestre » le père Jacek que toute cette cohésion a été possible.

Que le Seigneur protège l’édifice de toute perturbation, bénisse puissamment notre église et augmente la foi de chaque fidèle qui y accède.

Un paroissien 97240

LA VOCATION C’EST L’AFFAIRE DE TOUS

 

En ce 4ème Dimanche de Pâques, l’Église dirige particulièrement le projecteur sur les vocations ; depuis plus de cinquante années, ce Jour est retenu pour PRIER davantage pour les VOCATIONS.

Contrairement aux idées reçues, la vocation est L’AFFAIRE DE TOUS, parce qu’elle est avant tout, un appel de Dieu à la vie, au bonheur, à la sainteté, un appel à apporter sa contribution au bien commun.

Toute vie est voulue et aimée de Dieu. Nous sommes tous privilégiés car nous sommes tous appelés.

[BIBLE EN NOUS – Gn 12,1 : « Quitte ton pays … je bénirai ceux qui te béniront … »]. Abraham avait 75 ans lorsqu’il a reçu son appel.

Tout appel invite de quitter quelque chose. Quitte ton pays = quitte tes sécurités, tes certitudes, ta zone de confort et porte-toi au service de Dieu et de celui de ton prochain.

Ô ! LES VOCATIONS ! : On aurait dit que c’est une question qui concerne particulièrement [pour ne pas dire exclusivement] ceux qui sont déjà convaincus, consacrés, ceux qui sont déjà en tenue de service : les prêtres et les religieuses. 

[Ne nous voilons pas la face, nous tous parents, moi le premier, on caresse le vœu plus ou moins inavoué que notre fils/fille soit médecin, avocat, ingénieur (…) mais à aucun moment on envisage que notre enfant embrasse une vie ecclésiale].

En toute objectivité, ayons l’humilité d’admettre que peu de familles chrétiennes souhaitent, encore moins encouragent leurs petits garçons ou leurs petites filles à devenir prêtres ou religieuses.

[Un exemple vivant : pendant cette crise sanitaire, on a été confiné, il n’y a pas eu classe, on a donc eu du temps à meubler. Observons comment, nous les parents, nous nous sommes démenés, pour trouver à nos enfants, le meilleur programme de rattrapage des cours à la télé. Outre la messe webtélé, pour certains, combien de parents ont invité leurs progénitures à regarder un verset biblique quotidiennement ou hebdomadairement ou ne serait-ce qu’une seule émission sur la chaine de télé communautaire KTO … à l’idée de susciter une vocation].

Or, sans prêtre, comment pourra t-on répondre au commandement de Jésus « faites ceci en mémoire de moi » … COMMENT POURRA T-ON COMMUNIER AU CORPS & AU SANG DU CHRIST.

La crise sanitaire actuelle révèle, pour ceux qui, pour diverses raisons, n’ont pas repris leur place au sein de la Communauté, toute notre souffrance à ne pas pouvoir prendre part à la Table Eucharistique, à la Communion Sacramentelle [souffrance qui été exprimée, par certains, avec plus ou moins d’amour].

En évoquant la souffrance, ici, il conviendrait de poser un bémol, en comparaison à ce que vivent ceux contraints de pratiquer la Communion Spirituelle ou de Désir depuis belle lurette.

Oui, par des gestes tout simples, chacun peut apporter sa contribution, tout d’abord :

– en aimant et en priant pour l’Église 

– en aimant et en priant pour les Prêtres 

– en aimant et en priant pour les Religieuses 

– en suscitant et en encourageant des vocations religieuses.

Bien évidemment : fonder une famille, tout comme vivre le célibat ce sont aussi des vocations. Rappelons-nous que la vocation de tout chrétien est d’accéder à la sainteté.

Secret de polichinelle, les vocations, bien qu’elles soient reparties à la hausse – Dieu merci – c’est encore insuffisant ; il y a encore un grand besoin de Prêtres et de Religieuses, face à la multiplication et à la richesse de leurs missions. Alors, prions le Seigneur pour qu’il nous donne beaucoup de Saints Prêtres et de Saintes Religieuses, tout en continuant à porter les familles et les célibataires dans nos humbles prières.

Retenons qu’il n’y a pas de prières perdues – PRIONS … SOYONS PATIENTS … GARDONS LA FOI – faisons confiance au Seigneur, dans sa souveraineté il comblera nos diocèses respectifs de prêtres en quantité et surtout en qualité suffisantes.

Puisse la récente ordination de nos frères Jacques & Robert-Marie soit riche et fructueuse et susciter de nouvelles vocations, Amen.

Un paroissien 97240

DISPOSITION PAROISSIALE POUR LA PARTICIPATION AUX MESSES

 

DISPOSITION PAROISSIALE POUR LA PARTICIPATION AUX MESSES

3ème Dimanche de Pâques – 17/18 avril 2021

Bonjour Chères paroissiennes et paroissiens,

Organisation des messes dominicales suite aux nouvelles directives préfectorales :

 

Samedi – 17 avril 2021 : 16h00 et 17h00

Dimanche – 18 avril 2021 : 7h00, 8h15, 9h30 et 17h00

 

Le port du masque est obligatoire, désinfection des mains à l’entrée de l’église, une seule entrée est prévue, pas plus de 250 personnes par messe (un banc sur deux doit rester vide)

Nous vous prions de bien vouloir patienter sur le parvis de l’église si une célébration est en cours. (Bien sûr en appliquant les gestes barrières).

Toutes les activités pastorales et catéchétiques sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.

 

Merci de votre compréhension

Union de prière, gardons la foi

Curé de la paroisse du François

Fêtes de Pâques « encadrées » mais merveilleusement célébrées

 
Inexorablement, la crise sanitaire « Covid 19 » aura marqué une bonne partie de notre vie en général, spécialement de notre vie spirituelle.
C’est vrai, seulement une année et quelques jours de « guerre sanitaire », ça n’a l’air de rien, mais c’est en échangeant avec celui-ci ou celui-là qu’on se rend compte de la profondeur du traumatisme psychologique irréversible sur nombre de frères & sœurs. 
Au passage, ayons une grosse pensée d’amour pour les frères & sœurs qui, depuis le confinement initial et ce, pour diverses raisons, ne sont jamais revenus à l’Église.
Et dans nos prières, n’oublions pas non plus les milliers de travailleurs qui ont déjà perdu leurs emplois et les autres qui sont empêchés d’exercer : les métiers de la musique, de la lumière, du son, de la scène, de la restauration, de l’hôtellerie, etc. 
Sur le plan spirituel, si en 2020 on a été purement et simplement confiné, interdit de célébrations ouvertes aux fidèles, en cette année 2021, bien que les cultes aient été autorisés, on a été enveloppé d’une grande amertume.
Eh oui, les restrictions sanitaires nous ramènent à des heures sombres de l’histoire de l’humanité ; forcément pour ceux qui sont chargés de les mettre en œuvre, les prêtres, c’est un vrai crève-cœur, voire une grande souffrance.  
Et, davantage lors de la « Veillée Pascale » père Jacek n’a pas pu cacher son amertume, en sollicitant le bon cœur, la charité des fidèles qui ont eu la chance de participer à la Veillée de s’abstenir de venir à la Grande Messe de la Résurrection [et dire que de tout temps on nous a rabâché que la Veillée Pascale ne peut être assimilée au Dimanche de Pâques].
Dieu merci, et c’est ça l’essentiel, le Triduum Pascal a été dignement célébré sur la Paroisse Saint Michel.
Entouré du séminariste Christophe, père Jacek et le diacre Robert Marie nous ont délivré des homélies très motivantes ; on a eu droit aussi à de belles proclamations et des chants harmonieusement interprétés par nos chorales.
Retenons aussi, la belle récitation du Chapelet de la Miséricorde Divine, la très belle décoration de l’hémicycle et les Assemblées très ferventes qui n’ont pas hésité à répéter d’un même cœur « JÉSUS EST VAINQUEUR, JÉSUS EST VIVANT, JÉSUS J’AI CONFIANCE EN TOI ».
Il faut donc saluer le haut degré de foi des Paroissiens qui ont « religieusement » assisté aux célébrations du Triduum Pascal aux portes de l’Église ; c’est à croire que là où il y a une volonté, il y a un chemin.
Se rendre à la Messe, ce n’est pas strictement être dans l’hémicycle, observant les faits et gestes du célébrant, mais c’est aussi, rassemblés, unis, là où nous sommes avec deux ou trois au nom de Jésus, en esprit et en vérité, ne voir et n’entendre que la voix du Christ monté de nos cœurs. 
Pâque 2020 était totalement confinée … Pâque 2021 a été encadrée … avec la grâce, que Pâque 2022 sDv soit totalement libérée. 
Notre secours – recours est dans le Nom du Seigneur.
Un paroissien 97240

Pâque 2020 « confiné » … Pâque 2021 « sous cloche » …

 
C’est le moins que l’on puisse dire, le ou la Covid aura inexorablement impacté nos vies et ce, à tous les égards : professionnellement, socialement, spirituellement. 
Si l’année dernière, la Fête de la Résurrection n’a pu être solennellement célébrée, cette année, sous cette forme de « liberté encadrée ou conditionnelle des cultes », ça n’a l’air de rien, mais cela se révèle tout aussi douloureux.
Eh oui, les Paroisses, singulièrement les Curés, quasiment livrés à eux-mêmes, sont soumis à un vrai casse-tête : comment mettre en œuvre les restrictions sanitaires, tout en ne froissant pas trop certaines susceptibilités paroissiennes.
Curieusement, concomitamment aux dernières mesures préfectorales, on a assisté à un phénomène quasi généralisé, une très forte affluence lors de la célébration du Dimanche des Rameaux « entrée messianique de Jésus à Jérusalem ». 
Laissons aux théologiens ou historiens de déterminer la cause réelle de cette forte affluence : regain de foi ou soif de revivre cet évènement fondamental de la chrétienté ?
Hier donc, 01/04/2021, début du Triduum Pascal, le curé du François, comme bien d’autres, s’est démené toute la journée à l’effet de rechercher les voies et moyens pour accueillir au mieux ses chers paroissiens, dans la restriction : faire mieux, avec moins.
Avant l’ouverture de la célébration, comme pour apaiser, faire passer l’amère pilule, le curé a, à plusieurs reprises, ré-annoncé les mesures de restriction, tout en recherchant la compréhension et un acte de charité chez ses fidèles.
Ce qui devrait arriver, arriva.
La Sainte Cène a drainé beaucoup plus de fidèles que le nombre de places « imposé » 380 contre 1150 places assises, normalement.
Les frères & sœurs de l’accueil, dont je me suis porté à leurs côtés, ont eu toutes les peines du monde à contenir l’afflux de paroissiens … et il fallait que cela tombe sur moi : un monsieur m’a supplié de le laisser pénétrer à l’intérieur de l’édifice, m’a t-il dit juste pour saluer Maman Marie … pour éviter toute idée de favoritisme, vis-à-vis des autres paroissiens retenus à la porte, je lui ai refusé l’accès … cela m’a fendu le cœur. 
Évidemment, les autres frères & sœurs de l’accueil ont aussi gentiment refoulé nombre de fidèles ; je vous prie de croire que c’est extrêmement pénible de laisser une mamie ou un jeune à la porte.
Dans le silence de nos cœurs, les effets du Covid, ne serait-il pas une forme de souffrance pour vivre notre foi, pour marcher à la suite de Jésus le Christ notre Sauveur. 
A coup sûr, les cloches « LE GLORIA » de Pâque 2020 et Pâque 2021 ne sonneront pas de toutes leurs splendeurs d’antan, forcément elles seront teintées de mélancolie.
Quoi qu’il en soit, préparons nos cœurs à accueillir et à témoigner, en vérité et en actes, les bienfaits de la Résurrection.
 
Paroissien observateur 97240

HORAIRES DES CELEBRATIONS DU TRIDUUM PASCAL

 

En raison du renforcement des mesures anti covid annoncées par le préfet dans son communiqué de presse du 27 mars 2021, il est nécessaire d’adapter de nouveau notre programme de célébrations pour le Triduum pascal. 

 

Jeudi 1 avril à 16h00 – Messe solennelle de la Dernière Cène (pas de lavement des pieds) 

Vendredi 2 avril à 7h00 – Le chemin de Croix (Chemin de croix recommandé à tous dans les petits groupes maximum de 6 personnes « à la maison ». Les chemins de croix sur la voie publique ne sont pas autorisés. Tous les fidèles sont appelés à observer strictement les règles de distanciation sanitaire.)

Vendredi 2 avril à 15h00 – Célébration de la Passion de Jésus Christ et la Vénération de la Sainte Croix. (La croix sera posée devant l’autel et les fidèles pourront – après la célébration – en gardant la distanciation de 2 mètres recommandée, venir vénérer la croix sans la toucher)   

Samedi 3 avril à 15h00 – Liturgie de la Vigile Pascale

Dimanche 3 avril – Dimanche de Pâques – Messe à 7h00 et à 9h30 (Pas de messe à 18h00)

L’OUVRAGE « NOTRE-DAME DU FORÇAT » : UN LIVRE Á LIRE

Hier soir – 23 mars 2021 – la Paroisse Saint-Michel du François a vécu un grand moment de littérature, avec la présentation de l’ouvrage « Notre-Dame du Forçat ».

De l’avis de la forte Assemblée (en dépit des restrictions sanitaires en vigueur et surtout des bruits assourdissant de couvre-feu) la manifestation a été une réussite.

Il faut dire que la rencontre a été conduite de main de maître par l’animateur-présentateur Éric R. et bien soutenu par des Lecteurs acquis à la cause de la Vierge du Forçat : 

?? Ginette B. « fière fille d’un émérite marin-pêcheur » 

?? Ange Marie C. « membre du groupe Notre Dame du Forçat et Équipe d’Entretien de l’Église » 

?? Renély M. « membre fondateur du groupe Notre Dame du Forçat ».

D’emblée Éric n’a pas manqué d’excuser le père Jacek, retenu à Rivière Salée sur les Confessions de Pâques [soulignons au passage que père Jacek a déjà célébré 3 Messes Eucharistiques sur le site du Forçat et il a préfacé le Livre présenté].

Soulignons les chants à Marie, harmonieusement interprétés, de manière intergénérationnelle : Déborah des Petits Franciscains et Germaine V. qui a, pendant plus de 40 ans, emmené tant de générations à la Vierge du Forçat. 

Il y a lieu de noter que les quelques exemplaires de disponible ont été vendus comme des petits pains et à la grande et agréable surprise de l’auteur, les demandes de dédicaces ont dépassé les espérances les plus hautes.

OÙ TROUVER LE LIVRE : il en resterait deux ou trois exemplaires à la Librairie Épiphania au François … autrement passer commande sur internet : FNAC – AMAZON … ou sur le site de la maison d’édition JETS D’ENCRE. 

Avec le couvre-feu qui est annoncé, le Livre NOTRE-DAME DU FORÇAT pourrait être un bon « compagnon » ; d’autant que le secteur librairie est inscrit d’entre les « besoins essentiels ». 

Au cours de la rencontre, Éric a souligné l’utilisation de la 1ère personne du pluriel tout au long de l’ouvrage, dès le départ l’auteur a voulu en faire une œuvre collective.

Ainsi donc le livre NDF s’inscrit dans le « patrimoine immatériel » de la Paroisse du François, dans celui des familles Lucenay Cyriaque Mongin, Rosélie Osnard Apat & André Tarrieu … et dans celui du groupe Notre-Dame du Forçat.

À la lumière de cette présentation, nous croyons être en bonne voie d’atteindre notre objectif : porter la Chapelle / Vierge du Forçat à la connaissance du plus grand nombre … et faire du site UN ESPACE TOURISTIQUE CULTUREL & RELIGIEUX.

Tout est grâce.

Groupe Notre-Dame du Forçat