Si tu veux rendre les paroles du calomniateur moins amères, frotte ses lèvres de miel. « Mocharrafoddin Saadi »