Plus on est sobre de paroles, moins il échappe de sottises. « Auguste de Labouïsse-Rochefort »